UA-72189046-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 06 août 2011

Twitter a splitté ?

Je ne pouvais passer à côté de l'occasion pour réactualiser mon blog qui morte fortement de nouveaux billets.


Depuis bientôt une heure, Twitter est "inaccessible". Mais pas tout à fait ...

Je vais vous expliquer ma théorie. Je pense, et je précise que c'est bien MON point de vue, que Twitter a subit ce qu'on avait l'habitude d'appeler sur IRC un "netsplit". C'est un peu comme si tous les serveurs n'étaient plus linkés entre eux.

Sur IRC, lors d'un netsplit, chaque serveur est accessible individuellement. Dans ce cas de figure, il s'agit des profils des utilisateurs. Et lorsque tous les "serveurs" sont réunis entre eux, ça forge ce que vous appelez la "TimeLine". Ce qui veut dire que : Vous pouvez toujours poster et voir ce que vos Kamarades postent sur Twitter en allant simplement sur l'adresse de leur profil. Par exemple, si vous allez sur http://twitter.com/Sky3RN, vous verrez ce que je poste. Mais via Twitter.com, si vous êtes abonnés à mes tweets, vous ne me verrez pas dans votre timeline. Grossomodo : Les profils ne sont plus reliés entre eux actuellement et c'est pourquoi votre timeline reste "gelée".

Je pense bien que leur problème est bien plus complexe que ça, mais cet article a pour but d'expliquer de manière simple et vulgaire aux utilisateurs ce qu'il se passe sur leur réseau social préféré.



États du réseau :
<!-- Notez que j'ai une timeline très active en temps normal, je suis 210 comptes Twitter. -->
19h03 : Quelques messages viennent doucement dans ma timeline mais le problème semble loin d'être résolu.
19h05 : Dans ma timeline, le dernier message connu date d'il y a 48 minutes. Le "netsplit" a commencé, chez moi, il y a environ une heure.
19h18 : De nouveaux messages viennent de s'afficher dans ma timeline, datés de 39 minutes mais le problème n'est pas résolu. ;-)
19h21 : Encore de nouveaux messages, datés à 28 minutes. Sommes-nous sur le point de retrouver une timeline en état de marche dans les minutes à suivre ?
19h24 : Deniers messages datés à 18 minutes. Plus les minutes passent, plus les connexions reviennent. Logique. :-)
19h26 : Le dernier message date de 8 minutes. Je pense que Twitter est plus ou moins réparé. Enjoy. ;-)

18:59 Publié dans Blog, Informatique, Vie sociale d'ordinateur, Web
Tweet it ! | Lien permanent | Commentaires (0)
Tags : twitter, netsplit, frozen, timeline

Suivez-moi sur YouTube ou Facebook !
Ou sur Twitter : @Sky3RN

vendredi, 25 mars 2011

Ma vision sur l'évolution d'Internet en 15 ans

Et allez, « encore un article de plus sur la toile » me direz-vous. Oui. Bah oui. Normal. Ceci-dit, je viens vous exposer mon point de vue et il est bien différent de celui de la majorité des neo-bloggers 2.0. Ma petite femme étant en train de rédiger un dossier traitant sur les réseaux sociaux et les blogs pour son lycée, et ayant lu cet article très intéressant, ça m'a rappelé quelques souvenirs de jeunesse.

En effet, je fréquente la toile depuis environ quinze ans (Je suis plus ou moins âgé de vingt-et-un an.. J'ai commencé tôt !) et j'ai pu observé une évolution extraordinairement dégradante. Certes, nous avons fait un grand pas en avant niveau technologie, débit ou encore concernant le partage, mais les origines se perdent. Ce que je vais écrire concerne mes souvenirs. Il se peu fortement que je me trompe, hein !

De mon temps, on (Moi, mon égo et éventuellement mon frère.) codait un site sur Home Site ou Frontpage, ou encore Wordpad (Avec plein de problèmes de charset. :D) à la main à l'aide d'un bouquin acheté en librairie. On testait le tout sur Netscape ou Internet Explorer 3 et on attendait trois ans que le papa veuille bien nous expliquer comment mettre le site en ligne et lui acheter un nom de domaine. On réalisait des images hyper-pixellisées sur Graphic Converter (Mac OS 9.2) et sous Paint (Pas besoin de citer l'OS, ici.), on mettait du <blink> partout parce quec'était cool de voir les mots clignoter et on ne savait pas se servir d'une feuille de style (CSS).

Les années d'après, on s'y mettait sérieusement, on utilisait Free ou iFrance pour héberger nos sites "perso", comme on les appelait en ces temps, et on chopait des NDD gratuits sur Ulimit ou New. C'était blindé de spams en pop-up mais c'est pas grave puisque ça faisait pro' pour l'époque, toutes ces pub's qui ne nous rapportaient rien du tout et qui bloquaient les référencements ! On avait même tendant à pomper des codes JavaScript partout sur le réseau Codes Sources et on disait "coder en PHP" lorsqu'on pompait tout sur PHPCS.com ! C'était la belle époque, pas la course au développement. À cette époque est venu le temps de DreamWeaver et c'était merveilleux.

Puis sont apparu les années PHP3 et PHP4 (Si j'ai bonne mémoire) et là c'était une vraie galère pour s'introduire dans ce petit monde, en tout cas pour ma part, alors j'ai lâché l'affaire et j'ai reprise quelques années après. Pratiquement à la même époque, le Web 2.0 - on retiendra SkyBlog - a commencé à faire son succès et lorsqu'on nous posait la question sur IRC : « T'as un site ? », on nous répondait « oui : kevindu15.sky' » ! À force, la question se transformait en « Salut, c'est quoi ton blog ? » et lorsqu'on leur donnait un vrai blog (Et non un kikooskyblog), ils répondaient systématiquement « c pa un blog sa pfff ». Bah si, mon petit, un blog n'est pas forcément "hébergé" chez SkyRock.

Les "réseaux sociaux" "existaient" déjà depuis bien des temps et on pouvait s'y connecter en telnet, via un applet Java ou par un simple client, on appelait ça IRC (Internet Relay of Chat). On formait beaucoup de sites communautaires qui étaient tous en partenariats les uns avec les autres et c'était la course au plus gros serveurs (De 20 à 60 personnes connectées en moyenne, plutôt que de créer un canal on faisait un serveur parce qu'on aimait avoir tous les pouvoirs d'administrateur.). Sur ces sites communautaires ont vu le jour les systèmes de dédicaces. Et là, furie, les gens communiquaient que par ça. Pour ensuite se transformer en lieu de spam..

Twitter et Facebook sont arrivés plus ou moins à la bonne époque puisqu'à présent la majorité de la population (possédant Internet) ne peut plus s'en passer. L'apparition des YouTube, DailyMotion et compagnie a également révolutionné l'Internet puisque, de mon temps, pour partager une vidéo il fallait l'héberger sur son propre serveur FTP et donner le lien à ses potes pour qu'ils puissent visionner la vidéo. Et ce n'est certainement pas avec notre petit 256K que nous pouvions avoir un avis tout de suite sur la vidéo ! Je plains les gens qui, comme moi, on connu le 28K et ne pouvaient rien héberger.



Est-ce que j'ai tout bon ? :-P

dimanche, 05 décembre 2010

[Vidéo] MySQL Love Song

Voici une chanson d'amour geek, open source, pas sérieuse et faite à l'arrache.





<?php
    mysql_select_db("healthy", mysql_connect("brain", "heart", "password"));
    if (isset($mylove) AND ($mylove == TRUE))
        {
            mysql_query("INSERT INTO members(head,body,heart,dick) VALUES(mind,ducky,love,sexy)");
            print("I put ".$mylove." into ".$mylife);
        }
    else
        {
               $request_suicide = mysql_query("SELECT * FROM members WHERE heart!='injured'") or die('Rest in peace, pal'.mysql_error());
            while($dead_body = mysql_fetch_array($request_suicide))
                {
                    if ($dead_body['heart'] == "hurt")
                        {
                            print('Farewell');
                        }
                }
        }
?>



EDIT 06 Déc. 2010 :
Pour celles et ceux qui ne sont pas aussi geek qu'ils/elles ne le prétendent, voici une éventuelle traduction possible à cette chanson :


/* Pour être en bonne santé, je dois me connecter à mon cerveau ainsi qu'à mon cœur.
Si l'amour existe et si mon amour est réel, j'insère ces quelques valeurs :
L'esprit dans ma tête, ma chérie contre mon corps, l'amour dans mon cœur et le sexe dans ma bite.
J'intègre l'amour dans ma vie.
Sinon, je fais une requête de suicide, avant je vérifie que mon cœur n'est pas blessé. Si c'est le cas, je meurs, "Repose en paix, mon pote", il y a une erreur dans ma vie.
Si mon cœur est bel et bien blessé, je vous dis "Adieu". */

mardi, 09 novembre 2010

Gagner de l'argent grâce à votre phone

Les temps sont durs pour un jeune glandeur comme moi si ne veut pas travailler et qui passe sa vie entre ses guitares, les soirées et Internet. On essaie toujours de se faire de se faire des thunes par la toile mais ça rapporte moins qu'avant puisqu'on n'est plus aussi souvent sur la chaise qu'à l'époque. Il faut l'avouer, j'ai retrouvé une vie sociale active ces temps-ci et je n'ai plus le temps de m'occupe de mes web-projects.

On vient tout juste de me montrer le site RembourseMoi.com et ça a l'air de marcher réellement. C'est pourquoi je fais un article dessus afin de ramener un maximum de filleuls. Le site a l'air de s'adresser aux clients mobiles à forfaits bloqués et / ou à carte. Moi, je n'ai ni l'un, ni l'autre, donc je ne peux pas me permettre d'essayer. Cependant, je vous prends pour filleuls dans l'espoir de gagner 10% de vos gains si vous correspondez aux critères demandés par le site.

Le principe est visiblement simple et bateau : Vous vous inscrivez. Si en fin de mois il vous reste encore du crédit sur votre mobile et que vous ne comptez pas l'utiliser, vous appelez un numéro "surtaxé" qui vous délivrera un code (Allopass, vous connaissez tous le principe.). À partir de là, leurs services récupèrent vos minutes en trop et les échangent contre de l'argent. Grossomodo, c'est comme si vous appeliez pour prendre un code Allopass et que vous le rentriez sur votre compte, sauf que là, vous ne gagnez pas 1 € par code mais un tout petit peu plus. Si j'ai bien compris, à partir de 5 € vous pouvez demander un paiement. Les paiements se font via PayPal. Si vous n'avez pas de compte, n'hésitez pas à vous y inscrire. Ça prend deux minutes, à peine.

Si, comme moi, vous n'avez pas ce type de forfait, rien ne vous empêche de vous inscrire et faire tourner votre lien de parrainage autour de vous ! Ça ne vous en sera que bénéfique. Plus vous aurez de filleuls actifs, plus vous aurez de l'argent qui rentrera. Je fais le test et je vous tiens au courant dans les semaines ou mois à venir avec de belles captures d'écran. ;-)

jeudi, 19 août 2010

T'es Mac ou PC ?

J'entends régulièrement cette question horripilante : « Tu es plutôt Mac ou PC ? »



Il faut savoir que le sigle "PC" signifie "Personal Computer", soit "Ordinateur personnel" littéralement traduit. De nos jours, lorsqu'on nous parle d'un PC, on fait surtout référence au grand Windows de chez Microsoft. On a d'ailleurs tendance à oublier qu'il existe d'autres systèmes d'exploitation, tels que les Linux ou encore Solaris, à cause de la « gue-guerre » que suscitent Windows et Mac.

Je vous invite donc à donner votre avis sur votre ou vos système(s) d'exploitation préféré(s) via ce petit sondage (Je n'me suis pas cassé le cul, je suis allé le chercher chez 123votez dot com.), à éventuellement expliquer votre choix dans les commentaires si vous le désirez.

Ayant une majorité de Macmen & Macwomen dans ma timeline, je pense qu'il y aura beaucoup de Mac cochés. Pour ma part, je suis très Linux (Surtout Ubuntu Jaunty et Elive.) et je compte le rester pour un bon bout de temps !


sondage


Si le sondage ne fonctionne pas, c'est que le script ne passe pas sur ma plateforme de blog, vous n'avez qu'à simplement cliquer ici : http://www.123votez.com/sondages/sondage-gratuit-52390_89046.php.