UA-72189046-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 12 mars 2011

Mon point de vue sur le carburant ?

Étant moi-même plus ou moins jeune conducteur, je me sens concerné par la hausse du prix du carburant. Je dois avouer n'y connaitre pas grand chose dans ce domaine, ainsi qu'en politique, et donc je ne sais à qui adresser cette « lettre ouverte » mais j'estime (Et je suis même sûr et certain de) ne pas être le seul à pousser une gueulante.

Je crois que, pour l'économie de notre beau pays, il serait préférable au contraire de baisser le prix du carburant. De ce fait, plus de gens viendraient en acheter et penseraient de la manière suivante : « Ça va, ce n'est pas trop cher alors je vais pouvoir faire le plein trois fois cette semaine au lieu d'une seule fois. ». C'est psychologique : Si c'est moins cher, on consomme en masse. Ces mêmes personnes rouleraient beaucoup plus souvent puisqu'elles ne se soucieraient pas du budget à économiser pour repayer un plein d'essence (Ou de diesel, naturellement.).

Il est vrai que je ne me suis pas vraiment posé la question concernant les tarifs d'importation du pétrole, mais n'oubliez pas que les gens consomment également dans les petites boutiques des stations services. Lorsqu'on fait de la route, on a souvent besoin d'acheter à manger et / ou à boire, et les prix dans les stations sont également excessifs. Il vous suffirait simplement d'augmenter très légèrement les prix des produits de ces boutiques en question ainsi que de baisser le prix du carburant et je suis presque sûr que l'économie du pays se porterait mieux.

Après tout, je ne sais pas comment fonctionne le système, mais peut-être que si plus de gens pensaient comme ça, certains problèmes n'existeraient même pas.


N'hésitez pas à me contredire et / ou m'expliquer le fonctionnement dans les commentaires. ;-)

vendredi, 11 mars 2011

Les mangas de mon enfance

Il y a deux jours, je vous présentais un article évoquant quelques jeux vidéos auxquels je jouais lorsque j'étais gosse. Ce soir, je vous présente les quelques mangas qui ont bercé ma jeunesse, la plupart étant diffusés sur la chaîne Mangas du TPS. Vous avez forcément entendu parler d'au moins l'un d'entre eux et certains ont été les "pionniers" de la nouvelle génération de mangas qui nous entoure aujourd'hui. Je viens d'apprendre que Coucou Circus est à vendre .. C'est probablement la plus grande base de données des génériques de ces fameuses séries de notre belle génération. Clin d'œil à Bernard Minet. Génération Cat's Eyes, Le Petit Lord ou encore Ken Le Survivant, vous avez alors connu ça :


Un collège fou fou fou


Ranma 1/2


Dragon Ball (Z / GT)


L'école des champions


Albator


Galaxy Express 999


Wingman


YuYu Hakusho


Jeu set et match


Sailor moon


Juliette je t'aime


Goldorak




Toutes les images ont été piquées sur Google en cherchant le nom de chaque dessin animé.
Et toi, tu regardais quoi ?

mercredi, 12 janvier 2011

Rock Country : Les thèmes

La composition de mon projet Rock / Outlaw Country avançant très vite, c'est avec joie que je peux dès à présent commencer à vous dévoiler quelques thèmes (Mais pas l'intégralité des paroles, faut pas déconner non plus quand même.) évoqués dans les chansons prévues dans l'album.


Photographie d'illustration


Pour commencer, l'album portera probablement le titre de « Hemozas y Memoros » et sera sûrement sérigraphié. Le titre, ça fait déjà quatre ou cinq ans que je l'ai en tête, il était à la base prévu pour un projet Metal en solo lors de mes premiers pas dans la musique. Il se traduisait à l'origine par "Hommages & Mémoires" mais, après réflection, aura la signification suivante : "Émotions & Mémoires".

L'album en lui-même raconte grossomodo la vie d'un redneck solitaire partagée entre l'alcool, ses voyages et la perte de sa foi. Scandant « 'cause everybody has to be a redneck with a gunface and a bottle of pain », il ne reste à ce gars que sa guitare, sa voix et sa route. Une route extrêmement longue allant de ses sentiments vers le chemin de sa mort. « I'm just a rusted fuckin' prayer to the hellname of God. » est désormais la seule doctrine en laquelle il préfère croire.

Au crépuscule de sa vie, il n'a que sa mémoire à qui parler et aimerait rendre un dernier hommage à sa terre natale .. Cet être hors-la-loi se considère à présent comme « a counter of bottles which disclaims all bottoms » et n'accorde plus aucune importance à ses valeurs.

16:17 Publié dans Musique, Vie sociale
Tweet it ! | Lien permanent | Commentaires (0)
Tags : rock, outlaw, country, sky3rn, skyern, skavyon, projet, side project, themes

Suivez-moi sur YouTube ou Facebook !
Ou sur Twitter : @Sky3RN

jeudi, 30 décembre 2010

In the mood

La nouvelle année (2011, pour les ignares. On n'sait jamais, moi-même j'ai encore du mal à réaliser que nous sommes en 2010 avec le peu de progrès technologiques que nous avons .. Dans "Retour Vers Le Futur", 2016 est très avancé ! C'est pourtant dans cinq ans et je ne vois pas trop le changement !) approche à grands pas et c'est l'occasion de ressortir les vieux souvenirs et les vieilles blagues des années passées. Tout d'abord, comme chaque année, ce fût une année riche en émotions ainsi qu'en rencontres. De projets en projets, il est parfois difficile de se frayer un chemin lorsqu'on ne sait pas trop dans quoi s'aventure-t'on. Pour ma part, musicalement parlant, j'ai beaucoup gagné par rapport à l'année dernière. J'ai cependant eu beaucoup moins de chances côté financier, cependant j'ai tout de même de quoi vivre un minimum et réaliser certains de mes projets.

Cela fait bientôt une année que j'ai rejoint le groupe Fifteen Scars, qui stagne malheureusement ces temps-ci, mais devrait reprendre du poil de la BEA(S)T (Je vois au moins quatre jeux de mots dans cette expression.) assez rapidement. Quant à mon projet Rock / Outlaw Country, il se présente vraiment bien et devrait commencer à être enregistré comme prévu dès le mois de Février ou Mars. Tant que je parle musique, tout en restant dans l'optique "cette année", j'ai fait (virtuellement ou non) la rencontre de pas mal d'artistes avec qui je pourrais être associé à divers projets. J'ai également, comme toujours, découvert de nouveaux groupes. "Nouveaux" dans le sens "Nouveaux pour ma part", certains datent évidemment de pas mal d'années, quant à d'autres plus récents.

J'ai mêmement eu l'occasion de devenir "rédacteur bénévole" chez 93infos, un weblog d'informations locales pour les résidents de la Seine-Saint-Denis. Malheureusement grâce à un accident à cause du verglas le 17 Décembre dernier (Si ma mémoire ne me fait pas défaut), ce poste m'a vallu l'honneur d'être en homepage de CitizenSide et 20minutes-vos-images. Il se peut même que je m'engage en tant que journaliste pigiste très prochainement ! ;-)

CitizenSide



20minutes




Comme chaque année, je fais ma belle blague sur la bonne résolution (d'écran) à prendre. Cette fois-ci, ce sera 1 680 * 1 050 px et je compte bien m'y tenir pour longtemps.




J'en profite pour déterrer cette vidéo que j'avais fait pour le dernier "nouvel an" :




Et on va boucler cet article avec une petite reprise de "Jingle Bells" façon Metalcore (Qui fait penser un peu à la version du groupe de Neo-Metal KoRn ..). Vous reconnaitrez à mes côtés Marcelin du Velcrou.



23:09 Publié dans Blog, Vidéo, Vie sociale, Web
Tweet it ! | Lien permanent | Commentaires (0)
Tags : new year, eve, mood, resolution, samba, jingle bells, marcelin, nouvel an

Suivez-moi sur YouTube ou Facebook !
Ou sur Twitter : @Sky3RN

samedi, 18 décembre 2010

Side-project Rock Country : Le point ?

Ce projet Outlaw Country qui me trottait dans la tête depuis des mois commence peu à peu à voir le jour. Dix jours et demi après l'interview de Lyno annonçant officiellement que je me lançais dans la Country Music, j'ai déjà pas mal avancé.


Les noms ne sont pas définitifs, ce sont surtout des noms de travail. Pour ma mémoire personnelle.


Il est vrai que j'ai presque tout mon temps de libre et que j'essaie de l'organiser au mieux possible entre ma petite femme, mes amis, la musique, 93infos et les sorties. Trouver l'inspiration nécessaire pour produire un tel projet n'est pas un jeu d'enfant. Je pourrais me limiter à des textes tournant tous autour des mêmes sujets et jouer toujours les mêmes riffs sur tous les morceaux, de ce fait ça avancerait plus vite. Mais ce n'est pas mon but. Je veux vraiment construire quelque chose de concret pour un premier album. Alors je prends mon temps et je saisis l'inspiration lorsqu'elle se présente à moi. C'est souvent pendant la nuit. Je suis plus à l'aise pour composer de nuit plutôt que de jour.

À l'heure actuelle, j'ai déjà trois morceaux terminés (Au niveau des guitares et plus ou moins des paroles.), et un gros paquet de riffs qui cherchent encore leurs refrains. Ce projet va avancer très vite si je continue à ce rythme, et j'en suis plutôt fier. Je peux d'ores et déjà vous annoncer que j'ai 13 morceaux. Dix morceaux de mes compositions personnelles contre trois reprises. Je compte jouer les reprises uniquement en live, je ne suis pas trop chaud pour les présenter sur l'album ..


Prochaines étapes à réaliser :
- Boucler les compositions.
- Bien les répéter pour les connaitre par cœur.
- Trouver des concerts un peu partout (Dans des bars et autres salles.) en Europe (Je pense notamment à la France, la Suisse, la Belgique, l'Angleterre et l'Irlande.) pour me faire un peu d'argent.
- Commencer à enregistrer l'album.
- Chercher des labels (J'ai quelques petites idées mais je n'en dirai pas plus pour le moment !).

00:31 Publié dans Musique, Vie sociale
Tweet it ! | Lien permanent | Commentaires (0)
Tags : rock, outlaw, country, side, project

Suivez-moi sur YouTube ou Facebook !
Ou sur Twitter : @Sky3RN

mardi, 07 décembre 2010

Interview "Rock Country" #1

À celles et ceux qui ne l'auraient pas encore compris, je compte me lancer prochaînement dans un projet musical de Rock / Outlaw Country. À cette occasion, je recherche un maximum d'interviewers afin de commencer à faire gasouiller un peu ce projet. Voici donc une première interview réalisée par Lyno D. Risu.



Lyno : Salut Sky3RN ! Voilà, j'ai entendu parler, via Twitter notemment, d'un projet Rock/Country, et j'aimerais t'interviewer sur ça, pour présenter ton projet et en parler un peu ; Parle-nous tout d’abord d’un peu de toi, ton parcours, les gens avec qui tu (as) collaboré ?

Skyërn : Salut Lyno ! Eh bien je m'appelle Julien A. Javaux et je travaille généralement sous le pseudonyme de "Skyërn Skavyon". Je suis guitariste depuis Janvier 2005, passionné de musiques en tous genres depuis tout petit. J'ai "collaboré" entre autres avec Fabien Clevy (Ex-Betraying The Martyrs), Tony Spadaro (Debunk), Fabio Santos Augusto (Rappeur FSA), Matthieu Tosi (Producteur), Ludovico Galletti (NoTimeFor), Anthony Dubois (Photographe) et d'autres noms un peu moins connus. Le terme de "collaboration" n'est pas très adéquate, on peut dire que j'ai "fréquenté" pas mal de monde dans la musique. Sur scène ou derrière les consoles. J'ai joué avec des groupes comme Mas Del Pouch et "bossé" en studio avec Block Buster. J'ai aussi eu l'occasion de passer une audition devant Christophe Godin. Je fais d'ailleurs partie du groupe Fifteen Scars, le "side project" de Tony Spadaro. D’autre part, je suis aussi un passionné d’informatique.


Lyno : Tony Spadaro est un grand ami à toi, n'est ce pas ? comment l'as-tu rencontré ?

Skyërn : Effectivement, Tony est devenu un vrai ami. Je l'ai rencontré lors d'un bœuf en studio avec Fabien Clevy, un soir. Tony était batteur et nous avions pu faire une petite jam ensemble. Quelques jours plus tard je le recontactais pour monter un groupe. Au départ, nous ne nous fréquentions pas énormément et au fil du temps j'ai trouvé un vrai pote en lui. Nous avions pas mal de points en commun et de vrais délires ensembles. J'ai toujours pu compter sur ce gars.


Lyno : Et donc, aujourd'hui, tu vas te lancer dans un projet seul, en auto production ? Parle-nous un peu de ce projet en question...

Skyërn : Tout à fait. Ça fait déjà quelques années que j'ai en tête l'idée de m'auto produire un album entièrement composé par mes soins. Au départ, je voulais faire quelque chose de très Thrash Metal et mélodique, puis j'ai voulu y ajouter une légère touche électro'. Après avoir bien réfléchi avec le temps, je souhaite désormais en faire un projet aux sonorités Rock & Outlaw Country. Le fait de faire de la Country me permettra de pouvoir assurer seul des concerts, en bars, en salles, sur la plage, partout. Sans pour autant devoir attendre que les autres membres se sentent prêts, autant psychologiquement que physiquement. Ça fera moins de galères pour les répétitions si un jour j'ai besoin d'un coup de main de la part de musiciens, je sais déjà sur qui compter. C'est un "side project" qui m'est vraiment très personnel et qui sera guidé par mon vécu. Comme on dit, « La Country-music, ce n'est pas de la musique. C'est la sincérité. » ! Si quelqu'un désire me prendre sous son aile et me produire, ce sera avec plaisir, je ne refuserai pas. Mais l'album sera vraiment très personnel.


Lyno : Comptes-tu en faire un projet à but lucratif ?

Skyërn : Je compte bien tenter de gagner ma vie (Ou une partie) grâce à ce projet, en plus de mes autres projets musicaux. Je vais mettre toutes les chances de mon côté, essayer de faire le plus de concerts possible en Europe (Et pourquoi pas retourner aux United States of America pour y jouer un peu ?!) et éventuellement vendre mes morceaux. Que ce soit en digital comme en numérique. C'est bien comme ça qu'on dit, hein ? //rires
Si je vois que ce projet démarre bien, il aura probablement une suite !


Lyno : En quelques sortes, on pourrait dire que c'est une sorte de remake d'Aklea Zound (Projet de Web-série musicale dans lequel Skyërn s'est investi afin de créer 6 épisodes, mais qui s'est arrêté pour diverses raisons) ?

Skyërn : Je ne dirais pas ça comme ça. Pour ma part, Aklea Zound était vraiment un projet différent de ce projet Rock Country. Aklea Zound était une sorte de "CV musical" tandis que ce nouveau "side project" est quelque chose de concret. Je risque de récupérer cependant la chanson "Climb That, Pal !" que j'avais composée pour Aklea Zound afin de l'inclure dans ce nouveau projet. Avec Aklez Zound, je visais un web-public, tandis que là je cible des personnes physiques, au "face à face" pour leur faire partager des émotions en direct. Mon but principal est d'enchaîner les concerts à rémunération et arriver à faire quelque chose de ma vie, musicalement parlant.


Lyno  : Vas-tu définitivement arrêter le Metal ?

Skyërn  : Il est hors de question d'arrêter le Metal ! Je touche un peu à tous les styles et le Metal est pour moi le plus grand de tous. C'est juste un projet parallèle. Je ne compte pas arrêter Fifteen Scars pour autant, je souhaite simplement avancer plus vite dans mon éventuelle future carrière musicale. Je fais de la Country Music pour plusieurs raisons. C'est avant tout un style que j'écoute depuis que je suis gosse. C'est un style que je peux jouer seul, sans me soucis de savoir si quelqu'un va pouvoir couvrir mes pins. C'est également un style qui se vend visiblement très bien. Il est vrai que le Metal est beaucoup moins accessible, moins "populaire". Je fais juste une sorte de "retour aux sources". C'est vrai qu'on me connait surtout par rapport à mon image de métalleux et que ça risque d'étonner beaucoup de monde !


Lyno : as-tu tes influences personnelles ?

Skyërn : Je pense que mes plus grosses influences pour ce projet sont des groupes et artistes tels que Bourbon Crow, Pride & Glory, Rhett Akins, Willie Nelson, John Denver, Rednex, Chrome Division ou encore Neil Young.


Lyno : Pour quand prévois-tu de sortir ce projet ?

Skyërn : L'album est actuellement en composition, je dois avoir déjà quatre ou cinq morceaux pas encore terminés et plusieurs autres idées. Je compte débuter les enregistrements d'ici Février. J'espère le finir avant Avril ou Mai afin de commencer à démarcher, à rechercher des labels. Je compte commencer à faire quelques concerts dans le Var (83) cet été ainsi qu'en Suisse (NE, particulièrement.) à partir de Septembre. Puis un peu partout en France, en région Parisienne (75, 93, 94, ..) et partout où on me proposera de venir jouer !


Lyno : parle-nous des thèmes des musiques.

Skyërn : Comme je l'ai dit tout à l'heure, la Country Music c'est surtout de la sincérité. Les thèmes tourneront autour de ma vie, de mon enfance, de mes espérances, de mes rêves de vie. Tout en présentant un "personnage". Ça peut être quelqu'un qui raconte sa vie sur la route, ses voyages tout comme quelqu'un qui raconte sa vie d'alcoolique. Les sujets seront naturellement exagérés afin de faire passer des messages à travers les paroles. Des paroles chantées aussi bien en Anglais qu'en Français. Je me démerde plutôt bien en Anglais et c'est une langue qui passe bien dans l'univers musical. Il y aura probablement aussi des chansons parlant d'amour, de haine, de déprime ou encore de fêtes.


Lyno : Pour finir, un dernier mot ? un big'up ?

Skyërn : C'est un projet qui me tient vraiment à cœur et je compte le finaliser rapidement et proprement ! Il ne tombera pas à l'eau comme plus de la moitié de mes anciens projets. Les conseils seront les bienvenus !

Lyno : Tu peux être sûr que les Nerea Dollars te soutiendront ! Et comme a dit le célèbre peintre Victor Hugo, lors d'un dîner de réveillon chez Olivier de Carglass, Philosophe, en 1847, pendant que la france était occupée par les romains de chine, "Jaimala lanus, secom lanis messana palemem gout". Ce qui ne veut absolument rien dire, mais imaginons une traduction comme "Qui le fait une fois le fait plusieurs fois, mais pas toujours". Ce qui ne veut toujours rien dire, mais tu m'as compris.

18:06 Publié dans Blog, Musique, Vie sociale, Web
Tweet it ! | Lien permanent | Commentaires (1)
Tags : interview, itw, skyern, skavyon, sky3rn, rock, country, outlaw, rock country, music

Suivez-moi sur YouTube ou Facebook !
Ou sur Twitter : @Sky3RN

dimanche, 05 décembre 2010

[Vidéo] MySQL Love Song

Voici une chanson d'amour geek, open source, pas sérieuse et faite à l'arrache.





<?php
    mysql_select_db("healthy", mysql_connect("brain", "heart", "password"));
    if (isset($mylove) AND ($mylove == TRUE))
        {
            mysql_query("INSERT INTO members(head,body,heart,dick) VALUES(mind,ducky,love,sexy)");
            print("I put ".$mylove." into ".$mylife);
        }
    else
        {
               $request_suicide = mysql_query("SELECT * FROM members WHERE heart!='injured'") or die('Rest in peace, pal'.mysql_error());
            while($dead_body = mysql_fetch_array($request_suicide))
                {
                    if ($dead_body['heart'] == "hurt")
                        {
                            print('Farewell');
                        }
                }
        }
?>



EDIT 06 Déc. 2010 :
Pour celles et ceux qui ne sont pas aussi geek qu'ils/elles ne le prétendent, voici une éventuelle traduction possible à cette chanson :


/* Pour être en bonne santé, je dois me connecter à mon cerveau ainsi qu'à mon cœur.
Si l'amour existe et si mon amour est réel, j'insère ces quelques valeurs :
L'esprit dans ma tête, ma chérie contre mon corps, l'amour dans mon cœur et le sexe dans ma bite.
J'intègre l'amour dans ma vie.
Sinon, je fais une requête de suicide, avant je vérifie que mon cœur n'est pas blessé. Si c'est le cas, je meurs, "Repose en paix, mon pote", il y a une erreur dans ma vie.
Si mon cœur est bel et bien blessé, je vous dis "Adieu". */

jeudi, 18 novembre 2010

Passion : L'idéalisme, ça fait rêver

Dans ce monde où certaines gens cherchent encore leur place, d'autres l'ont déjà trouvée et chacun a son propre but. Un but que nous avons tous en commun : Réussir sa vie. Réussir sa vie, c'est large, c'est vague, c'est accessible à tous si on s'en donne les moyens. Nous avons tous un rêve. Rêve de gloire. Rêve de beauté ou simplement un espoir. Nous faisons tous en sorte d'aller le plus loin possible. Tous, sauf les défaitistes mais là n'est pas le sujet. J'écris aujourd'hui pour raconter ma vie. Une vie qui ne passionne, certes, pas grand monde, mais tout de même un publique minime. Aussi minime soit-il, ça intéresse quand même quelqu'un. Nous nous construisons tous un avenir par le biais de nos rêves, de notre imagination, de nos pensées et par rapport à notre vécu. Il faut sans cesse faire un pas en avant et on a trop souvent l'impression de tantôt reculer, tantôt stagner. Mon rêve à moi, comme la majorité des personnes de mon âge, c'est d'aller le plus loin possible dans mes projets. Pouvoir vivre de ma musique, vendre des albums et faire des concerts. Obtenir mon permis de conduire afin d'être un peu plus indépendant, m'acheter une belle voiture. Belle à ma manière, les goûts diffèrent. Avoir suffisamment d'argent pour combler ma femme de ce qu'elle désire matériellement parlant, pouvoir offrir un toit aussi bien à elle qu'à moi-même, fonder une famille unie et leur garantir un logement. De l'argent pour ainsi pouvoir manger ce qui ne m'est pas toujours permis et voyager un peu plus, passer une partie de ma vie sur la route avec ma Country dans l'autoradio. Nous avons tous un rêve. Celui-ci n'est qu'une partie du mien. L'idéalisme, ça fait rêver.

12:56 Publié dans Blog, Vie sociale
Tweet it ! | Lien permanent | Commentaires (0)
Tags : rêve, reve, dream, vend du rêve

Suivez-moi sur YouTube ou Facebook !
Ou sur Twitter : @Sky3RN

mercredi, 10 novembre 2010

Repasser son permis après un ajournement ?

Bonjour à vous, chers lecteurs et chères lectrices. Aujourd'hui, j'ai une question (Pour ma part) existentielle et urgente, qui pourrait d'ailleurs vous aider un peu plus tard dans votre vie. Je vais donc vous recopier mon pavé et lorsque j'aurais une ou plusieurs réponse(s) solide(s), je ferai un nouvel article avec la ou les réponse(s) donnée(s) par vous, par l'État, par l'autoécole, par n'importe qui. Du moment que j'ai une réponse.


Voilà, j'ai passé mon permis Vendredi dernier. J'étais irréprochable sur ma conduite et incollable sur les questions / vérifications. Je fais partie de ces élèves qui pensent mettre les feux de détresse lors de forts ralentissements sur autoroute et je connais mon code quasiment par cœur.
J'ai d'ailleurs eu le code du premier coup en Février.

Je sortais d'un rond-point à Villepinte et je n'avais pas vu que le rond point avait un céder le passage pour sortir.. Il faut dire que je n'en avais jamais vu de ma vie, sauf dans le cas où il y a des feux tricolores dans le rond-point. Je ne l'ai pas vraiment vu puisqu'il était un peu effacé (L'excuse, vous allez me dire .. Et pourtant, c'est véridique.), et j'avoue ne pas avoir repéré de panneaux. Pour le peu de pointillés que j'ai pu apercevoir, je pensais par réflex que c'était destiné à l'usager entrant dans le rond point. Du coup, pour moi, le bus allait s'arrêter et me céder le passage comme dans n'importe quel autre rond-point.

Seulement voilà, l'examinatrice a agit sur mon volant pour me refaire faire un tour du rond-point puisque je n'ai pas cédé le passage (Vu comprenez pourquoi en relisant un peu plus haut.), et du coup j'ai été ajourné avec pour motif "Refus de céder le passage".
J'ai reçu aujourd'hui la réponse, donc négative, avec cependant tout le reste de bon sur ma feuille. En voici même une photographie pour preuve :



J'aimerais donc savoir s'il existe une méthode de repasser le permis de conduire le plus rapidement possible et le moins cher possible .. J'ai actuellement une quarantaine d'heures de conduite en autoécole et BEAUCOUP plus hors autoécole, on me faisait conduire régulièrement pour ne pas perdre la main. À l'autoécole je vais devoir attendre plusieurs mois et repayer 125 € le jour de l'examen, ainsi que deux heures de conduite toutes les deux semaines en attendant de trouver une date.

J'ai entendu parler des passages en candidat libre, j'aimerais savoir comment est-ce que ça se passe ..

J'ai téléphoné au tribunal administratif pour contester légalement comme il est indiqué sur la feuille du permis de conduire, on m'a dit que ça prenait un an et demi..

Sinon, est-il possible de faire un transfert de dossier dans une autre autoécole voire dans une autre ville ? Combien de temps ça peut prendre ?

Ou bien peut-on le passer en candidat libre dans d'autres villes, quels sont les délais, et cætera..


Ça fait un an et demi que je suis inscrit.

dimanche, 07 novembre 2010

Mieux prévoir son voyage sur la capitale

J'entends souvent parler, autour de moi ou via Internet, de jeunes qui veulent monter sur Paris visiter un peu la capitale. Étant moi-même banlieusard Parisien, je tiens à vous faire ce petit article à prendre comme un mode d'emploi sur la capitale de France. Vous saurez donc ce que vous risquez en vous aventurant à Paris, ça vous permettra donc de ne pas vous plaindre par la suite parce que "Je vous aurai prévenus".

Tout d'abord, avant de monter sur la capitale, il faut s'assurer d'avoir de l'argent. Je bouffe pour 20 EUR par jour quand je vais sur Saint-Tropez, Biarritz était encore plus cher, mais Paris vous pousse à consommer. Il parait que Paris est l'une des villes les plus chères. Soit. J'y vis pourtant très bien financièrement parlant. Ce qui vous pousse plutôt à dépenser, ce sont surtout les transports en commun, ainsi que les restaurants aux pieds des monuments connus. Je fais référence au Trocadéro où une toute petite crêpe ne coûte pas moins de 6 EUR.

Se déplacer dans Paris, c'est bien joli, on voit du paysage, de la racaille, des Parisiennes habillées à la mode, des types lambdas habillés comme des clochards (Moi-même.), de vrais clochards (Moi-même, plus tard.), des monuments historiques, des choses dont on en a absolument rien à foutre. Mais on voit aussi notre fric couler très vite. Je citerai Dabaaz à l'époque de Triptik par « Panam', j'y ai jamais habité et j'y suis pas né. Mais j'connais bien, j'y suis presque 300 jours dans l'année. », véridique, et je peux vous dire que les prix des tickets de métro ou de RER augmentent presque tous les six mois. Alors pour un touriste, hors week-end et jours fériés, il faut prévoir assez d'argent pour un aller / retour, en plus du prix du voyage, de votre logement et de la bouffe. Un aller / retour ? Non, plusieurs en fait .. Parce que les monuments que vous aurez envie de voir ne sont pas proches les uns des autres. :-)

Vous me direz, on peut gruger facilement dans les transports en commun. Certes. Mais les contrôles sont tout de même de plus en plus fréquents ces temps-ci. Un trajet sans titre de transport tourne aux alentours de 40 à 80 EUR par personne. Un pied sur la banquette ? 45 EUR de prune.

Je sais que j'exagère beaucoup question tarifs. Je ne m'amuse pas à mémoriser par cœur les chiffres inscrits sur mes amendes.

Mais il n'y a pas que les restaurants et les transports en commun qui coûtent cher sur Paris. Il y a aussi, comme partout, les sans domicile fixe, ou les keupons marginaux qui ont choisi de vivre d'eux-même à la rue. Ces gens là ont besoin d'argent pour aller s'acheter leur pinard. C'est compréhensible. La plupart du temps touchants, les touristes ne résistent pas à l'idée de leur offrir une pièce, et hop, encore de l'argent perdu.

Vous avez aussi les musiciens qui jouent dans le métro ou aux alentours de certains monuments. J'ai failli en faire partie, et ces gens gagnent beaucoup plus d'argent que les clochards. Leur argent, c'est le vôtre. Vous ne résisterez pas là non plus. Cette fois-ci, vous paierez pour leur talent et non par pitié.

Il faudra aussi tenir compte des conditions météorologiques. Paris, à la télévision ou sur cartes postales, c'est ensoleillé. Et comme par hasard, quand vous montez visiter, c'est jour de pluie ! C'est tout le temps jour de pluie, y compris en plein été. À la limite, montez en Mai, il fait toujours beau, passez par chez moi le 29 si vous voulez claquer encore un peu d'argent, c'est le jour de mon anniversaire.


En conclusion, pour monter sur Paris, il vous faut de l'argent, de la force, de la patience et un badge ESOP. Ça peut toujours servir pour trouver le temps plus court. Si vous avez vraiment besoin de claquer des thunes, faites-moi un don PayPal à julien41@aliceadsl.fr et je vous enverrai quelques photographies de Paris. :'-)

14:51 Publié dans Vie sociale
Tweet it ! | Lien permanent | Commentaires (1)
Tags : paris

Suivez-moi sur YouTube ou Facebook !
Ou sur Twitter : @Sky3RN